Comment jouer à des jeux piratés sur la PlayStation 4 ?

Aujourd’hui nous allons apprendre à jouer à des jeux pirater sur la PlayStation 4.

Pour cela, il va vous falloir le logiciel PS4 Exploit Host.

Qu’est-ce c’est ?

C’est un moyen facile pour n’importe qui d’héberger son propre exploit pour la PlayStation 4 sur son réseau. Les caractéristiques incluent :

  • Héberge l’exploit de votre choix
  • Permet la mise en cache des exploits pour une utilisation hors-ligne
  • Envoie votre choix de payload après un exploit réussi
  • Bloque la résolution des domaines PSN (Arrête les mises à jour accidentelles et bloque la télémétrie)
  • Sert à la mise à jour d’un firmware spécifique à votre PS4
  • Fonctionne sur pratiquement toutes les plates-formes

Si vous ne voulez pas héberger le paquet vous-même, vous pouvez utiliser un DNS distant. Voir la section Utilisation via DNS ci-dessous.

Ce dont vous avez besoin

  • Si vous n’utilisez pas de version binaire, vous aurez besoin de Python 3, pour la compilation des sources
  • Privilèges root sur les machines non Windows

Comment le télécharger ?

  • Télécharger les versions sur cette page ( GitHub )
  • Téléchargez avec Git, assurez-vous de récupérer les sous-modules. Ceci n’inclut pas les exploits ou les payloads. Uniquement pour les « experts », téléchargez une version si vous avez des problèmes.

git clone -- récursif http://github.com/Al-Azif/ps4-exploit-host.git

Utilisation via DNS

  1. Assurez-vous que la PlayStation 4 est sous le firmware 5.05 ou inférieur ( Options > Système > Informations Système )
    • Si votre version de firmware est supérieur à la version 5.05, vous n’avez pas de chance car il n’existe aucun moyen, pour le moment, de pirater ou rétrograder votre console.
  2. Dans la console, allez dans Paramètres > Réseau > Configurer le réseau pour configurer un réseau. Lorsque vous arrivez à Paramètres DNS, sélectionnez Manuel et réglez le DNS primaire sur 165.227.83.145 et le DNS secondaire sur 108.61.128.158 ou inversement.

    • Si la version de votre micrologiciel est inférieur à la version 5.05, vous obtiendrez une mise à jour réseau disponible. C’est la version 5.05.
    • Si vous avez déjà téléchargé une mise à jour officielle en version 5.05, vous devez d’abord la supprimer.
  3. Dans la PS4, allez dans Paramètres > Guide de l'utilisateur et sélectionnez-le. La sélection de l’exploit doit apparaître.

    • Vous pouvez également ouvrir le navigateur et la page d’accueil par défaut sera la sélection de l’exploit.
  4. Si vous utilisez Original, vous devrez utiliser un autre programme pour envoyer un payload.

Comment l’exécuter ? ( Lancement localement )

  1. Télécharger les fichiers ( Comme indiqué dans la section « Utilisation via DNS » ci-dessus )
  2. Double-cliquez sur l’exécutable ( ps4-exploit-host.exe, start.py, etc ). S’il démarre sans erreur, notez l’adresse IP donnée.

    • Vous pouvez aussi l’exécuter depuis la ligne de commande ( ps4-exploit-host.exe, ./ps4-exploit-host, python start.py, etc)
    • Si vous n’êtes pas root lorsque vous exécutez sur une machine non-Windows, vous devez utiliser sudo
  3. Dans votre PS4, allez dans Paramètres > Réseau > Configurer le réseau pour configurer un réseau. Lorsque vous arrivez à Paramètres DNS, sélectionnez Manuel et réglez le DNS primaire et secondaire sur l’adresse IP indiquée ci-dessus.
  4. Assurez-vous que la PS4 est sur la version 5.05 / 5.07 du firmware ( Options > Système > Informations Système ). Si ce n’est pas le cas lisez la section « Comment utiliser le programme de mise à jour intégré » avant de continuer.

    • Si votre version de firmware est supérieur à la version 5.07, vous n’avez pas de chance car il n’existe aucun moyen, pour le moment, de pirater ou rétrograder votre console.
  5. Dans votre PS4, allez dans Paramètres > Guide de l'utilisateur et sélectionnez-le. L’exploit doit s’exécuter et il doit être affiché dans la fenêtre du script.
  6. Si cela s’applique à votre exploit, le script vous demandera de choisir un payload à envoyer. Vous pouvez envoyer n’importe quel payload située dans le dossier des payloads.
  7. Une fois terminé, utilisez Ctrl + C pour fermer proprement l’application.

Remarque : Vous pouvez modifier settings.json pour modifier le comportement des hôtes. Il y a une section ci-dessous avec plus d’informations.

Lancement sur un RaspBerry Pi

Bien que la section « Comment l’exécuter ? » s’applique également à Pi, il y a des options plus complexes que les gens peuvent vouloir utiliser pour Pi, comme l’exécution sans aucun réseau.

  • Pour fonctionner en tant que périphérique autonome que vous branchez directement sur votre périphérique via Ethernet, utilisez ce script (Prise en charge de tous les RaspBerry Pi avec un port ethernet)
  • Pour utiliser comme point d’accès WiFi pour votre appareil, utilisez ce script (supporte officiellement le RaspBerry Pi 3, peut fonctionner sur les autres avec un adaptateur WiFi)

Comment utiliser le programme de mise à jour intégré

Si vous avez déjà téléchargé une mise à jour officielle, ci-dessus la 5.05, vous devez d’abord la supprimer.

  • Lire la section « Comment l’exécuter ? » jusqu’à ce qu’il écrit de lire cette partie
  • Placez la mise à jour du système dans le dossier des mises à jour sous PS4UPDATE_SYSTEM.PUP.

    • Optionnellement, mettez la mise à jour de la récupération dans le dossier de mises à jour comme PS4UPDATE_RECOVERY.PUP.
      5.05 SYS MD5 : F86D4F9D2D2C049547BD61F942151FFB55
      5.05 REC MD5 : C2A602174F6B1D8EF599640CD276924A
  • ASSUREZ-VOUS QUE LE DNS EST CORRECTEMENT RÉGLÉ !
  • Il devrait y avoir une page différente sur l’option Mise à jour du système > Voir les détails sur la PS4. Ce sera évident !

    • La PS4 n’utilise pas le bon DNS si vous obtenez la page standard Sony changelog. ARRÊTER IMMÉDIATEMENT ET RECOMMENCER L’ENSEMBLE DU PROCESSUS
  • Effectuez une mise à jour du système sur votre système PS4.
  • Relisez la section « Comment l’exécuter ?« 

Modifier le fichier settings.json

C’est probablement une bonne idée de faire une sauvegarde du fichier settings.json par défaut, au cas où. Tout paramètre invalide lancera un avertissement et utilisera une valeur par défaut.

Utilisez un formatage json valide. Les valeurs booléennes doivent être en minuscules, les entiers ne doivent pas être cités, etc.

OptionNoteType
DebugImprime les informations de débogage à partir des serveurs DNS / HTTPboolean
Root_CheckSautera la vérification de l'utilisateur root pour Linux / OSX, ne la désactivera que si vous êtes sûr de ne pas en avoir besoin. Provoque des erreurs de port si le réglage est incorrectboolean
PublicSi le serveur est à l'écoute sur une IP publique (Désactivé l'envoi d'un payload autre que "Auto_Payload et désactive les paramètres de visualisation / modification à distance)boolean
DNSSi le serveur DNS doit être exécutéboolean
HTTPSi le serveur HTTP doit être exécutéboolean
DNS_InterfaceL'adresse IP sur laquelle lier le serveur DNSstring (IP Address)
DNS_PortLe port sur lequel lier le serveur DNSint (1-65535)
HTTP_InterfaceL'adresse IP sur laquelle lier le serveur HTTPstring (IP Address)
HTTP_PortLe port sur lequel lier le serveur HTTPint (1-65535)
Compression_LevelActive la compression gzip sur le serveur HTTP, 0 étant désactivé, 9 étant le plus compresséint (0-9)
UA_CheckSi l'UA doit être vérifié par rapport aux valeurs du paramètre Valid_UAboolean
ThemeQuel thème utiliser, les thèmes doivent être situés dans le dossier des thèmesstring
Sticky_CacheSi le manifeste de l'appcache doit être inclus en lui-même ou nonboolean
Auto_PayloadPayload à envoyer à n'importe quelle IP qui accède au serveur à /success. Le payload doit se trouver dans le dossier des payloadsstring
Payload_TimeoutLe délai d'attente, en secondes, pour essayer d'envoyer un payload via le menu des payloads avant l'expiration du délai d'attenteint (1-999)
DNS_RulesFaux bloc de contrôle DNS
DNS_Rules [Redirect IP]L'adresse IP pour rediriger les URLs listées dans les règles de Redirection versstring (IP Address)
DNS_Rules [Redirect]Tableau des domaines à rediriger vers DNS_Rules[Redirect IP]array of strings (regex)
DNS_Rules [Block]Tableau des domaines à bloquerarray of strings (regex)
DNS_Rules [Pass_Through]Tableau d'adresses IP pour ne pas modifier les requêtes DNSarray of strings (IP Address)
Valid_UADes User-Agents pour permettre l'accès aux exploits, utilisé uniquement si UA_Check est activéarray of strings (regex)
UpdateUpdater control block
Update [PS4_No_Update]Les fichiers de mise à jour de la version PS4 (et des versions inférieures) listés ici ne seront pas servisfloat
Update [Vita_No_Update]La version PS Vita (et les versions inférieures) listées ici ne seront pas servies pour les màjfloat

A propos de la mise en cache

  • Les redirections et les thèmes est automatiquement mise en cache
  • Les redirections et les thèmes sont rafraichis automatiquement
  • Les exploits peuvent être mis en cache par firmware ou tous en même temps avec le menu déroulant et/ou le bouton [Cache All] du menu de sélection des exploits
  • Les mises à jour des exploits doit être mis à jour « manuellement » en cliquant sur le bouton de cache, une mise à jour est disponible
  • Vous serez averti s’il n’y a pas de mise à jour en cliquant sur le bouton
  • Si vous êtes hors ligne, les boutons de mise en cache seront cachés ainsi que les exploits qui nécessitent une connexion réseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *